2 techniques pour passer la douane américaine sans parler anglais

8

Comment faire pour passer sans problème l'immigration américaine quand on ne parle pas un mot d'anglais ? Voici les 2 techniques à suivre !

douane americaine
Face à l'officier de l'immigration. (Photo US CBP)

Vous ne parlez pas anglais et vous angoissez à l’idée de passer devant un officier de l’immigration à votre arrivée à New York ? Soyez pleinement rassuré(e) ! Avant tout chose, gardez ces 2 éléments à l’esprit :

  • Le passage de l’immigration américaine n’est pas un examen de langue ! On ne vous demande pas de savoir parler anglais pour visiter New York mais uniquement de confirmer le fait que vous venez en vacances à New York. Or le fait de ne pas parler anglais est justement la meilleure preuve que vous venez en vacances et non pour immigrer clandestinement !
  • Chaque jour, plusieurs milliers de passagers arrivent dans les 3 aéroports de New York et tout le monde dort à son hôtel le soir venu ! Je veux dire par là qu’aucun touriste n’est renvoyé dans l’avion suivant parce qu’il ne parle pas anglais !

Ceci étant dit, voici les 2 techniques pour passer l’immigration américaine sans souci et sans parler un mot d’anglais.

1/ La technique du « désolé »

C’est la technique la plus habituelle quand on ne parle pas anglais. Présentez-vous devant l’officier de l’immigration et, à sa première question, prenez un air désolé en montrant que vous ne comprenez pas. Si vous connaissez deux mots d’anglais, vous pouvez toujours répondre « sorry, I don’t speak english », en prenant votre plus bel accent français. Si vous ne parlez pas du tout anglais, répondez en français que vous ne parlez pas anglais. Mais gardez toujours un air désolé pour montrer que vous regrettez ! Il ne faut surtout pas avoir l’air de se foutre de la tête de l’officier mais simplement de montrer que non, désolé, vous ne parlez pas anglais. C’est tout à fait accepté et vous n’avez aucun souci à vous faire !
Dans le cas où vous ne parlez pas du tout anglais, deux possibilités :

  • soit l’officier de l’immigration s’exprimera en faisant des gestes.
  • soit il fera appel à un autre passager qui fera office de traducteur. Ce cas est vraiment habituel donc pas de panique !
  • Autre possibilité mais très très rare : l’officier de l’immigration parle français. Personnellement, je n’en ai encore jamais rencontré mais certains, sur le Forum New York, ont déjà eu le cas.

Notez au passage que la technique du « désolé, je ne parle pas anglais » était ma favorite pendant des années : curieusement, mais logiquement, les officiers de l’immigration vont beaucoup plus vite avec quelqu’un qui ne parle pas anglais qu’avec quelqu’un qui parle correctement. On évite alors plein de questions ! 🙂

2/ Utilisez les bornes automatiques

Si vous êtes déjà venu aux Etats-Unis précédemment, vous pouvez utiliser les bornes automatiques. Dans ce cas, aucun souci puisque vous pourrez choisir la langue de la machine, en l’occurrence le français.
Suivez la procédure, en scannant votre passeport puis en répondant aux questions qui s’affichent en français à l’écran. Facile ! Une fois le processus terminé, vous pourrez imprimer un reçu. Prenez le reçu et dirigez-vous vers la file d’attente devant les officiers de l’immigration. Cette fois le passage sera expéditif puisque l’officier de l’immigration regardera le reçu, tamponnera votre passeport et vous souhaitera une bonne journée.
J’ai utilisé une borne automatique lors de mon dernier voyage à New York et je n’ai même pas eu à dire un seul mot à l’agent de l’immigration.

bornes automatiques
Les bornes automatiques à JFK.
J'ai fondé le blog ©New York en 1999. Objectif : vous aider à préparer au mieux votre voyage à New York ! N'hésitez pas à me contacter par e-mail à l'adresse didier@cnewyork.net. NOUVEAU : découvrez mon guide de 250 pages sur New York paru en novembre 2017 : Destination New York.

8 commentaires

    • Oui et je dirais même que ça marche encore mieux ! Il y a énormément d’Asiatiques qui arrivent à l’aéroport de San Francisco et tous, loin de là, ne parlent pas anglais. Donc les douaniers ont vraiment l’habitude. Vous pourrez aussi utiliser les bornes, là aussi disponibles en français. Bon voyage !

    • En théorie oui. En pratique, il arrive que le personnel demande à plus de monde d’y passer, même ceux qui arrive pour la première fois, afin de décharger les files d’attente. Donc vous verrez sur place 😉

  1. Bonjour
    Je suis invité à San Francisco en 2019 je ne parle pas l’an mais un mot et c’est la première fois que je vais y aller le faite de savoir que je vais passé devant la douane américaine me fait peur et de plus pour le retour j’au peur de me perdre dans l’aéroport.
    Pouvez-vous me conseiller merci

    • Pas d’inquiétude : vous ne serez pas la première personne, ni la dernière, à arriver aux Etats-Unis sans parler un seul mot d’anglais. Au pire, l’officier de l’immigration fera appel à un passager dans la file pour traduire 😉 Dans l’aéroport, tous les panneaux sont indiqués avec des pictos, donc vous comprendrez de quoi il s’agit. Et le personnel des aéroports tente de faire de son mieux pour aider ceux qui sont perdus ! Donc pas de stress ! 🙂

Posez votre question ou commentez cet article :