Prenez un verre dans un bar « speakeasy » à New York

7

A New York, il existe une famille de bars pas comme les autres, le "speakeasy". Ces anciens bars clandestins vous ramènent dans les années 20, au temps de la prohibition.

new york speakeasy
L'entrée du bar PDT est une vieille cabine téléphonique... (Photo Didier Forray)

Qu’est-ce qu’un speakeasy ?

  • Le terme « speakeasy » désignait les bars clandestins pendant la période de la prohibition aux États-Unis, de 1920 à 1933. La vente d’alcool était alors interdite mais, partout dans le pays, on tentait de braver la loi en se réunissant dans des lieux discrets. Le mot « speakeasy » vient d’ailleurs du fait qu’il fallait « parler doucement » pour éviter d’attirer l’attention et la police…
  • Aujourd’hui, la prohibition n’est plus qu’une vieille histoire mais New York a conservé quelques uns de ces bars clandestins. Je vous conseille vivement d’y prendre un verre, afin de découvrir une autre facette de l’Histoire de l’Amérique.

Les adresses de speakeasy à New York

  • PDT (Please don’t Tell), dans l’East Village, le speakeasy le plus célèbre de New York. Le nom lui-même rappelle la prohibition : « Please don’t tell » signifie « s’il vous plait ne dites rien ». Le bar se trouve au n°, non loin du Thomkins Square Park, mais vous ne verrez aucune enseigne à l’extérieur. Mieux que ça : au numéro indiqué, vous trouverez un restaurant, le Crif Dogs. Entrez dans le restaurant et repérez la cabine téléphonique sur la droite. Entrez dans la cabine téléphonique, composez le 1 et attendez qu’on vous réponde. Je vous laisse la surprise pour la suite…
  • Frankie & Johnnie’s, dans le Theater District, non loin de Times Square. Fondé en 1926, en pleine prohibition, ce restaurant tout à fait respectable abritait un bar clandestin dans son arrière-boutique. L’accès se faisait par une porte dérobée et les clients initiés devaient donner le mot de passe pour entrer : « Frankie » ou « Johnnie ». Aujourd’hui, plus besoin de mot de passe mais le restaurant veille a conserver son héritage et son petit bar cosy… L’adresse : 269 West 45th Street, entre 8th et 9th Avenues.
  • The Back Room, dans le Lower East Side. Ce bar existait lui aussi pendant la prohibition. Comme pour le PDT, aucun signe extérieur n’indique la présence d’un bar ici. Une fois devant l’adresse, au numéro 102 de Norfolk Street, repérez le panneau indiquant le siège de la soit-disante « Lower East Side Toy Company » (la compagnie de jouets du Lower East Side). Poussez la porte et descendez les marches… Cette entrée tout en discrétion n’a pas changé depuis l’époque de la prohibition ! Et pour parfaire l’ambiance, les vins et cocktails sont servis dans des tasses de thé et les bouteilles de bières soigneusement enveloppées dans du papier journal.
  • Fig. 19, au 131 1/2 Chrystie Street, dans le Lower East Side. Là aussi, vous devrez vous livrer à un petit jeu de piste pour arriver jusqu’au bar… En arrivant devant le n°131 de Chrystie Street, vous serez face à une galerie d’art, The Loge Gallery. Et pourtant c’est bien ici ! Montez les quelques marches, poussez la porte et traversez la galerie d’art, l’air de rien. Tout au fond, vous verrez une porte qui mène vers un bar parfaitement discret. Vous y êtes !
speakeasy new york
Un salon discret du bar The Back Room.
J'ai fondé le blog ©New York en 1999. Objectif : vous aider à préparer au mieux votre voyage à New York ! N'hésitez pas à me contacter par e-mail à l'adresse didier@cnewyork.net. NOUVEAU : découvrez mon guide de 250 pages sur New York paru en novembre 2017 : Destination New York.

7 commentaires

    • Bonjour Mady,
      Le principe des speakeasies était d’être dans des caves, des coins cachés pas très accessibles pour éviter d’être repérés. Du coup, ces lieux historiques sont restés dans l’état d’origine. Seul Frankie & Johnnie’s est accessible, en tout cas pour le rez de chaussée.

      • Bonsoir Didier et merci de votre réponse. Oui par définition c’est logique. Frankie & Johnnie’s est sympa selon votre expérience?
        Je peux faire quelques pas mais malheureusement pas tous les jours.
        Bonne soirée
        Mady

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.