10 choses à ne pas faire à New York

3

D'habitude, je vous présente ici tout ce qu'il faut voir et faire à New York. Mais voici aussi les choses à ne pas faire…

Ecusson de la police de New York
Principal conseil : respectez les interdictions ! (Photo Didier Forray)

1/ Blaguer avec l’officier de l’immigration

Voici le meilleur moyen de vous attirer des ennuis dès votre arrivée : lâcher une petite plaisanterie à l’officier de l’immigration qui va valider votre entrée sur le territoire américain. C’est tout simplement inconcevable aux Etats-Unis. La procédure est froide et très administrative et, si vous avez de la chance, c’est l’officier de l’immigration qui vous souhaitera un bon séjour. Remerciez-le et évitez de dire que « ça sera d’la bombe »…

2/ Braver les interdictions

Aux Etats-Unis les choses sont claires : quand c’est interdit, c’est interdit ! Simple me direz-vous, pourtant j’ai en tête ce touriste français qui s’est fait arrêté pour être monté sur une poutre du pont de Brooklyn en novembre 2014. Il a été privé de passeport et finalement condamné à 30 jours de travaux d’intérêt généraux, sans oublier les frais d’avocat. Lire l’article ici. Evitez de faire comme lui !

3/ Monter dans un bus sans avoir l’appoint

Si vous n’avez pas de MetroCard et que vous devez acheter un ticket de bus, sachez que vous devez absolument avoir l’appoint. L’argent doit effectivement être directement déposé dans une machine qui vous délivre le ticket et le conducteur n’a pas accès à la caisse, pour des raisons de sécurité. Avant de monter dans le bus, préparez vos 2,75 $ sous peine d’être sermonné par le conducteur ou des passagers excédés.

4/ Passer les tourniquets du métro sans payer

Si à Paris il est monnaie courante de voir des gens sauter par dessus les tourniquets, sachez que cela n’existe pas à New York, où le métro est étroitement surveillé par un préposé à chaque entrée et des caméras de surveillance. Si jamais vous êtes pris, l’amende pour la « Fare Evasion » est de 100 $. Sur le forum, vous lirez cette histoire de ce touriste qui avait sa MetroCard mais qui a préféré passer par la sortie de secours car il avait les bras chargés. Bilan : une amende et de longues explications. Si votre MetroCard ne passe pas ou si vous êtes chargé, dirigez-vous vers le guichet !

5/ Ne pas laisser de pourboire dans les restaurants

Les Européens, et en particulier les Français, comprennent mal le terme de « pourboire » tel qu’il est employé aux Etats-Unis. En France, on est habitué à payé le service directement sur la note et à ajouter éventuellement un pourboire facultatif, généralement 1 ou 2 euros. Les choses sont totalement différentes aux Etats-Unis puisque le service n’est pas compris dans la note et que celui-ci doit donc être payé par le client sous la forme de ce fameux pourboire, appelé ici le « tip ». Vous ne pouvez donc pas laisser 1 ou 2 dollars comme vous le feriez en France mais au minimum 15% de la note, voire 20% et plus si vous avez été très content du service. Pour calculer le montant minimal du service à laisser, voici une règle simplissime : doublez le montant des taxes (qui est inscrit sur l’addition) et vous aurez les 15% de service. Après on peut trouver cela scandaleux, c’est comme ça : depuis toujours, le tip est la seule rémunération du serveur. C’est donc aux étrangers de s’adapter à cette pratique. Malheureusement, j’ai croisé bien trop de Français qui, sous prétexte de vouloir s’opposer à cette pratique et pousser l’Amérique à changer de formule, n’ajoutaient pas le service… Vous venez aux Etats-Unis, suivez les règles en vigueur ici !

6/ Faire des économies sur les visites et activités

Je sais qu’un voyage à New York coûte relativement cher, entre l’avion et l’hôtel, mais, tant qu’à faire un tel voyage, c’est dommage de se gâcher le plaisir pendant le séjour en jouant les radins. Faites-vous plaisir et faites ce que vous avez envie de faire et voir. Vous rêvez d’un tour en hélicoptère ? Faites-le ! Vous voulez monter une deuxième fois au sommet de tel observatoire ou visiter tel musée mais il faut encore débourser 30 $ ? Faites-le ! Vous avez envie de ce plat que vous ne connaissez pas ? Commandez-le  ! Faites-vous plaisir et dites-vous que vous ne serez pas tous les jours à New York et que tout ce que vous ferez restera gravé dans votre mémoire pour longtemps. Il sera toujours temps d’économiser et de faire des efforts une fois de retour chez vous. En un mot, profitez !

7/ Passer son séjour uniquement dans Manhattan

Il est clair que Manhattan concentre l’essentiel de ce qu’il faut voir à New York, avec l’Empire State building, Times Square, Central Park, le Top of the Rock ou encore le Chrysler building. Mais New York ne se limite pas à Manhattan. New York se compose en effet de 5 boroughs, 5 arrondissements : Manhattan mais aussi Brooklyn, Queens, le Bronx et Staten Island. Je vous encourage vivement à aller voir ces autres quartiers pour rencontrer autre chose que le Manhattan touristique. Brooklyn et Staten Island vous offriront des vues uniques sur la baie de New York et la skyline, Queens vous permettra de rencontrer les communautés grecques ou asiatiques tandis que le Bronx vous plongera dans les films noirs et vous surprendra par son architecture et sa verdure. De quoi voir toutes les facettes de New York !

8/ Manger un burger chez Mac Donald’s ou Burger King

Ouh la la, je sens que je vais recevoir un mail de chez Mac Do and co. Mais tant pis j’assume : si y’a bien un truc que je ne comprends pas à New York, ce sont ces touristes qui vont manger chez Mac Donald’s ou Burger King, les pires burgers du monde. Comment peut-on aller dans un fast food pareil alors que New York vous offre un choix incroyable de petites adresses qui proposent des burgers faits maison, avec de la vraie viande, des vrais légumes, du fromage qui a du goût. Pour que vous puissiez découvrir ce qu’est un vrai bon burger, voici quelques adresses que je vous recommande : voir la section « restaurants burgers » du guide.

9/ Ne pas faire attention à ses affaires

New York est tellement formidable qu’on finit parfois par croire que c’est la ville idéals, sans vol et sans crime. Malheureusement, New York est une grande métropole comme les autres avec sa criminalité. J’ai moi-même été témoin d’un vol à la tire sur Times Square, tentative vite avortée puisque le voleur a aussitôt été pris en tenaille par la police. New York n’est pas une ville dangereuse pour un sou mais appliquez les conseils élémentaires de prudence que vous suivez d’ailleurs au quotidien chez vous !

10/ Rentrer sans nous dire comment s’est passé votre séjour

Un petit clin d’œil pour terminer ! Si vous lisez ces lignes et si vous parcourez ce site, vous avez collecté beaucoup d’informations pour passer un formidable séjour à New York. Alors, à votre retour, pensez à nous, la communauté des fans de New York 🙂 N’hésitez pas à m’envoyer une ou plusieurs photos par mail : site@cnewyork.net. N’hésitez pas non plus à nous raconter votre séjour sur le forum : www.forumny.com. Bref, ne rentrez pas de New York sans nous dire comment s’est passé votre séjour !

J'ai fondé le blog ©New York en 1999. Objectif : vous aider à préparer au mieux votre voyage à New York ! N'hésitez pas à me contacter par e-mail à l'adresse didier@cnewyork.net. NOUVEAU : découvrez mon guide de 250 pages sur New York paru en novembre 2017 : Destination New York.

3 commentaires

  1. Bonjour, petite question au sujet des pourboires: sont-ils seulement à laisser en cas de restauration sur place, ou bien faut-il aussi les ajouter en cas de vente à emporter (puisque dans ce cas là il n’y a pas vraiment de service….) ?
    Merci d’avance !

  2. Tout à fait ok sur les macdo, mais pour les accros une petite visite permet de voir la deco intérieure dans l’esprit Américain.surtout un ou deux qui valent le détour….
    Sinon decouvrez par vous memes toutes les bonnes adresses multiples dans la big Apple….

Posez votre question ou commentez cet article :