10 choses à savoir sur les écureuils de New York

0

Dans les parcs de New York, vous tomberez vite nez à nez avec des écureuils ! Voici de quoi préparer votre rencontre du 3ème type…

Un écureuil dans Central Park. (Photo Kowarski)

Si vous aurez bien du mal à apercevoir le bout de la queue d’un écureuil à Paris, Lyon ou Bruxelles, vous n’aurez aucune difficulté à rencontrer ce sympathique animal dans les parcs de New York. Les chercheurs estiment la population d’écureuils new-yorkais à plusieurs millions ! Mais pour ne pas passer pour un touriste lambda, voici 10 faits à savoir :

1/ Les écureuils d’Amérique du Nord ne sont pas roux comme en Europe mais gris. L’espèce a pour nom scientifique « Sciurus carolinensis » mais vous pouvez parler simplement « d’écureuil gris » ou « d’écureuil gris de Caroline ». Le mot « Sciurus » est un mot latin inspiré d’un mot grec qui signifie à la fois « ombre » et « queue ».

2/ Vous n’avez même pas besoin d’avoir de la chance pour voir des écureuils à New York : ils sont partout ! Je vous conseille notamment le Madison Square Park, le Washington Square Park et, évidemment, Central Park. Reste que les écureuils sont exactement comme les Humains : ils sortent plus facilement quand il fait beau et chaud.

3/ Il y avait déjà beaucoup d’écureuils gris à New York du temps des premiers colons et ceux-ci les chassaient pour leur viande. Depuis les temps ont évidemment changé ! En 2010, un vétéran de l’armée a été condamné à 30 jours de prison pour avoir abattu sur un écureuil dans son jardin à Long Island.

4/ Les écureuils gris aident à la reforestation des espaces verts. Certaines des noisettes et des graines cachées et oubliées par les écureuils finissent par germer et donnent naissance à de nouveaux arbres.

écureuil Central Park
En plein repas… (Photo Kowarski)

5/ L’introduction d’écureuils gris dans d’autres pays n’a pas toujours donné de bons résultats. Au Royaume-Uni, l’écureuil gris est même considéré comme un animal nuisible au même titre que les rats. Depuis son introduction en 1902, les chercheurs ont constaté que l’écureuil gris abîme les écorces des arbres locaux et fait fuir les écureuils rouges britanniques.

6/ Dans la nature, les écureuils peuvent vivre 7 à 8 ans, s’ils échappent aux renards et autres prédateurs. En captivité, un écureuil peut vivre jusqu’à 20 ans. Mais ce n’est pas une raison pour que vous rameniez un écureuil new-yorkais dans votre valise !

7/ La queue de l’écureuil n’est pas seulement un long panache. Elle a aussi plusieurs fonctions : la queue lui permet de se stabiliser lors des sauts dans les airs et elle lui sert de couverture la nuit. Plus fort encore : l’écureuil est capable de sacrifier sa queue s’il est attrapé par un prédateur.

8/ En 2003, le premier locataire de la nouvelle Bloomberg Tower, à l’angle de Lexington Avenue et de la 58th Street, était… un écureuil ! Les ouvriers ont vite adopté l’intrus mais on ignore si l’animal vit encore dans la tour…

9/ Lorsque la population d’écureuil a commencé à fortement augmenter dans Central Park à la fin du 19ème siècle, la question s’est posée de savoir s’il fallait réduire la population. Mais, finalement, les conservateurs et les naturalistes ont décidé de laisser faire la nature. Surtout leur idée était que les écureuils pouvaient aider les Humains à se rapprocher de la nature et à mieux prendre soin des animaux. A New York, la cohabitation fonctionne toujours !

écureuil Central Park
Un écureuil sur un banc dans Central Park. (Photo T. Cowart)

10/ Depuis les années 80, les parcs ont mis en place des panneaux pour demander aux visiteurs de ne pas nourrir les écureuils. Plusieurs raisons à cela : les aliments des Humains ne correspondent pas au régime alimentaire des écureuils, cela rend les animaux moins craintifs vis à vis de l’Homme et, surtout, le fait de les nourrir leur fait perdre leur instinct de chasseur. Les naturalistes vous demandent de les observer, de les photographier mais pas de leur donner à manger.

Vos photos d’écureuils à New York

Voici des photos d’écureuils prises par des fans de la page Facebook.

 

J'ai fondé le blog ©New York en 1999. Objectif : vous aider à préparer au mieux votre voyage à New York ! N'hésitez pas à me contacter par e-mail à l'adresse didier@cnewyork.net. NOUVEAU : découvrez mon guide de 250 pages sur New York paru en novembre 2017 : Destination New York.

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.