Taxi Driver : un film mythique sur le New York des années 70

Taxi Driver apparaît comme un film à l'opposé des clichés touristiques de New York. Ce chef-d'œuvre a reçu la Palme d'or au festival de Cannes en 1976.

taxi driver affiche
Plongez dans le New York de la fin des années 70...

L’histoire de Taxi Driver

  • Sorti sur les écrans en 1976, Taxi Driver a été réalisé par le célèbre cinéaste new-yorkais Martin Scorcese. Vous avez forcément déjà vu l’un de ses films : Le Loup de Wall Street, Gangs of New York, Shutter Island, Les Affranchis, Les Infiltrés ou encore The Irishman, en 2019.
  • Taxi Driver met en scène Travis Bickle, un ancien marine devenu chauffeur de taxi la nuit à New York. Travis Bickle est magistralement incarné par Robert de Niro, lui-même né à New York.
  • Travis est paumé et mal dans sa peau : il n’a pas de but dans la vie sinon conduire machinalement son taxi. Une vie morne et monotone. Un soir, il prend en charge Betsy, l’assistante d’un sénateur candidat à l’élection présidentielle américaine, et tombe amoureux. Mais la relation tourne court. Travis sombre encore un peu plus bas. Une autre nuit, il se retrouve témoin du braquage d’un supermarché. L’ancien soldat intervient et blesse l’assaillant, finalement achevé par le commerçant. Travis, choqué, entend désormais trouver un sens à sa vie. Il se décide alors à aider une jeune prostituée à quitter le trottoir. Surprise : la prostituée est jouée par Jodie Foster, dont c’est le premier grand film.
  • Parmi les scènes mythiques du film : ce délirant moment où Robert de Niro lance son fameux « Are you talking to me ? » (C’est à moi que tu parles ?), alors qu’il s’entraîne avec un pistolet devant sa glace…

New York dans Taxi Driver

  • Loin des reportages touristiques sur New York, Taxi Driver vous offre une formidable plongée dans le New York sombre de la fin des années 70. Vous verrez vite que l’ambiance et la criminalité de l’époque n’ont rien à voir avec le New York d’aujourd’hui. Les scènes tournées sur Times Square constituent d’ailleurs un vrai document historique, avec ses nombreux Sex Shops d’alors…
  • Beaucoup de lieux de tournage ont aujourd’hui disparu, à l’image du siège de l’entreprise de taxi. Celui-ci se trouvait à l’angle de la 11th Avenue et de la 57th Street. Même chose pour la cantine des chauffeurs de taxi, la Belmore Cafeteria, qui se dressait sur Park Avenue South.
  • Les autres endroits ont quant à eux bien changé. C’est le cas du quartier général de campagne du sénateur Charles Palantine, à l’angle de Broadway et Sesame Street. Vous aurez également du mal à reconnaître le Duane Reade de Columbus Circle. C’est ici que Travis prend un café avec Betsy.
  • Taxi Driver vous emmène ensuite jusqu’à Brooklyn. Travis achète son arme dans une boutique installée au 87 Columbia Heights. Ne cherchez pas la boutique ! Aujourd’hui, le quartier a complètement changé de visage, devenant l’un des quartiers les plus prisés de Brooklyn, à deux pas de la Brooklyn Heights Promenade.
  • Sans vous dévoiler la fin, sachez que la scène finale a été tournée devant l’hôtel St. Régis, au 2 East 55th Street. L’hôtel a ouvert ses portes à l’origine en 1904 et il a donc parfaitement traversé les années… et les films !
  • Enfin, un petit clin d’œil au taxi de Travis. Le taxi Checker de la fin des années 70 est le modèle qui a inspiré le logo de mon site, avec l’emblématique damier sur la carrosserie. 😉 L’occasion de vous inviter à découvrir l’histoire de ce site, né en 1999 !

La bande annonce de Taxi Driver

L’affiche du film

taxi driver
L’affiche de Taxi Driver.

Qu’avez-vous pensé de ce film ?

Avez-vous aimé Taxi Driver ? Quelle est votre scène préférée ? On attend vos commentaires ci-dessous !

Avatar
Journaliste spécialiste du tourisme, j'ai fondé le site ©New York en 1999. Mais ma passion pour le voyage ne s'arrête évidemment à New York. Et c'est ainsi que j'ai créé ce site sur Rome mais aussi un site sur Londres et sur la France.

Posez votre question ou commentez cet article :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.